24/10/2008

Payer ou mourir...

Bonjour à tous

 

J'ai appris avec consternation que la caisse-maladie Groupe Mutuel avait résilié pour le 31 décembre prochain la convention qui avait été mise en place entre l'état de Genève, par le biais de notre conseiller en charge du DSE François Longchamp, et les assureurs maladie.

 

Pour rappel, les faits :
En 2007, des assurés de l'assurance maladie obligatoire s'étaient vus refusé des remboursements de traitements médicaux simplement car ils n'avaient pas payé la prime de base... Certaines personnes atteintes de maladies graves et handicapantes n'avaient donc plus accès à leurs médicaments, onéreux s'il en est, mais nécessaires à leur survie.
Sur ce, Monsieur François Longchamp, précédemment cité, a "pris le taureau par les cornes" et signé une convention avec les assureurs maladie afin que ceux-ci ne refusent plus de prendre en charge les frais de traitement en cas de non-paiement de primes. L'état de Genève prendrait en charge partie des primes des plus fragiles. Ce qui a permis à un bon nombre de citoyens d'arriver au jour d'aujourd'hui...

 

Lundi 20 octobre, nous apprenons que ce fameux Groupe Mutuel, qui détient 34 % du marché des assurances-maladie de base sur notre canton, décide de résilier cette convention !
Leur discours est simple et simpliste : "La loi permet à l'assureur maladie de suspendre tout remboursement de prestations si les primes de base ne sont pas honorées.". Jusque-là, la loi des hommes est avec eux.
En gros, cette phrase pourrait se résumer à "Tu paies, ou tu crèves.... La deuxième solution arrange tout le monde : plus de primes à payer et plus de frais médicaux !".

 

Et là, je crie au scandale, je hurle, m'égosille à leur chanter la Traviata ponctuée de noms d'oiseau !

 

La loi, c'est la loi ! Je ne conteste pas ça. Mais quand une règle est stupide, vous avez comme devoir de ne pas la suivre ! Sans parler du devoir humain que les grands dirigeants de ce groupe ont probablement oublié...
Mais sont-ils seulement humains ??? Arriveront-ils à dormir en sachant que des gens risquent la mort juste parce-qu'ils ont pris des mauvaises décisions depuis leur tour d'ivoire ? Qui fait vivre ces nababs de la santé suisse ?

 

La Lamal, toute mauvaise loi soit-elle, a été crée dans un but précis : protéger les citoyens d'un manque évident de moyens en cas de maladie ou d'accident (pour ceux qui ne travaillent pas plus de 8 heures par semaine).
Qui a décidé qu'on pouvait oublier l'essence même de la pensée Lamal ?

 

Finalement, le business de l'assurance maladie continuera à être très lucratif tant que NOUS, LE SOUVERAIN, ne montrerons pas l'exemple et laisserons des gestionnaires de fortune (NOTRE fortune), diriger un sujet aussi sensible que la santé de nos pairs.
Ils se prennent pour Dieu, s'il existe.

 

Je peux continuer des heures à les insulter et à tenter de vous convaincre que ces animaux-là méritent ni plus ni moins un long exil dans les plaines de l'Oural ! Mais je m'arrête bientôt. Juste après mes recommandations.

 

Montrons-leur que nous sommes plus forts qu'eux : Nous devons convaincre toutes les personnes qui sont assurées chez eux de changer d'assurance pour cette fin d'année ! Parlez-en à votre famille, vos amis, vos connaissances, toutes les personnes que vous croisez !
Le délai qui leur est imparti pour annuler l'assurance de base est le 30 novembre 2008. Toute autre compagnie sera obligée de vous assurer aux conditions légales, sans réserves, pour l'assurance de base.

 

J'ai confiance en l'état, il ne laissera personne au bord de la route.
Cependant, nous ne pouvons pas accepter une telle inhumanité !
Montrons-leur qu'ils existent grâce à nous ! Cette fois, des vies en dépendent.

 

Je sais, je suis idéaliste, mais tant pis, je ne me plierai pas devant ces injustices !

 

Bien à vous

 

Mirko Righele

 

 

 

 

 

15:49 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (3)

21/10/2008

Inversons la tendance !!!

Voilà, nous sommes finalement arrivés au bout de cette campagne pour l'élection à la constituante et le peuple a choisi ses représentants.
Je tiens à remercier toutes les personnes qui m'ont fait confiance et qui m'ont donné leur voix. Elle n'ont pas servi à me faire élire, mais ont permis à mes idées d'obtenir 7 sièges à cette assemblée, ce qui n'est pas rien !

Je tiens à féliciter mon ami et co-listier, Murat Julian Alder pour sa brillante élection. Comme je lui ai déjà expliqué, un peu de moi siègera avec lui. Je partage entièrement sa vision de la future constitution qui se devra d'être humaine, progressiste et sociale ! Je suis persuadé qu'il saura relever ce défi d'avenir, malgré les branches cassées qui joncheront son long chemin vers une ère nouvelle pour l'avenir de notre république.

Oui, vous me comprenez bien... Par branches cassées je vise directement une partie des élus. Je ne peux que regretter l'émergence d'un nouveau groupe parlementaire obstructionniste : l'AVIVO !!!

De l'élection la plus incompréhensible de l'histoire de notre république, je tire l'enseignement suivant : les jeunes, principaux bénéficiaires de la nouvelle constitution, vont se faire dicter le (non-)fonctionnement de leur société par des retraités qui n'en verront probablement pas les premiers bénéfices à moyen terme.
Les anges déchus présents sur cette liste ne feront que bloquer les travaux de la constituante ! Ils ont démontré leur savoir-faire dans ce domaine depuis bien des années. Rappelons tout de même qu'un des principaux artisans de la crise du logement actuelle a été élu sur cette liste. Si ça ce n'est pas d'un illogisme probant, je ne comprends plus rien à l'arithmétique...

L'an prochain, une nouvelle élection aura lieu, celle du Grand Conseil. J'ose espérer que, cette fois, la jeune population genevoise aura le courage de s'affirmer et d'aller voter ! A gauche, à droite, au centre, peu importe, mais il faut voter pour un projet, un programme, un idéal !
Notre république a déjà trop vécu les blocages provoqués par des groupements obstructionnistes. Vigilance en son temps, le mcg (désolé, je ne peux pas me résoudre à l'écrire en majuscule) depuis 2005...
Allons-nous laisser notre Genève dans les mains de politiciens égoïstes et carriéristes ?
Je refuse de m'y résoudre !!!

Nous pouvons inverser la tendance ! Nous devons le faire ensemble et je vous attends de pied ferme pour défendre vos idées, quelles qu'elles soient.

Votre dévoué

Mirko Righele
Candidat heureux de la liste n°1 - Radical Ouverture