13/01/2009

L'ingérence c'est...

Je trouve ce début d'année riche, extrêmement riche en affirmations légères, décisions lourdes et éructations imbuvables...

J'en viens donc à me demander si quelques-uns de nos personnages publiques ne devraient pas simplement engager un chargé de communication "intelligent" (s'ils comprennent ne serait-ce que le sens premier de ce mot).
Je vais donc parler de ce qui m'effraie le plus : l'ingérence dans tous ses excès

L'ingérence c'est...

Critiquer un des pays les plus neutres du monde parce-qu'il prend, à nos yeux égoïstes, parti dans un conflit meurtrier où la victime n'a aucune chance de se défendre.

Oser dicter nos volontés politiques à une union qui veut bien de nous en demi-teinte, mais qui se passerait bien de nos services si nous ne nous soumettions pas, nous les petits 6 millions d'habitants, à des règles pré-établies auquelles nous avons souscrit sans sourciller.

Interdire à une homme de s'exprimer en raison de son idéologie politique et culturelle, sous couvert de tendances à la haine raciale, et de citer des fausses rumeurs le concernant, uniquement dans le but de le discréditer.

Envahir un pays non-militarisé en y exécutant des civils innocents (la définition de l'innocence étant un sujet délicat, j'exprime la mienne) qui n'ont pas demandé à être pris entre deux feux. Qui sont les terroristes dans ce cas là ? Je n'ai pas de réponse à donner...

Dicter à un état de droit ses devoirs et obligations envers des terroristes (là j'ai une réponse : UTA 772) qui se permettent encore de venir pratiquer leurs actes barbares sur le territoire qui les accueille et qui se permettent de retenir en otage des ressortissants innocents pour assouvir un délir de toute-puissance typique d'une dictature.

Critiquer un autre parti politique que le sien parce-que des députés de celui-ci vivent en France voisine (quelle honte, un frontalier !), et prôner l'ouverture vers les Hommes (le grand H est voulu) en déclarant les comprendre mais, pour finir, tendre à la fermeture et le repli sur soi.

L'ingérence c'est aussi soulever tous ces points et de vous donner mon avis qui n'est certes pas objectif mais tellement "intestinal" que je sens déjà le glaive de mes plus proches ennemis se lever pour m'asséner une punition bien méritée....

Mea culpa, mea maxima culpa, je ne suis qu'un homme et le pardon est céleste, tout le monde le sait....

Bien à vous et bienvenus en 2009, l'année de l'oeuf (ou de la poule)

Mirko

Commentaires

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Mirko,

je dois admettre que vos billets sont rares, je ne partage pas toujours l'ensemble de vos avis, mais il est indéniable que vos billets reflètent l'intelligence.

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 13/01/2009

Les commentaires sont fermés.