24/11/2008

On s'en fume un petit entre le dessert et le café ?

Cette phrase, vous risquez bien de l'entendre bientôt dans les bistrots suisses si vous vous trompez de case sur votre bulletin de vote le 30 novembre !

Non contents de donner un signal fortement malsain aux jeunes qui n'attendaient, jusqu'à maintenant, leurs 18 ans que pour courir au service des autos chercher leur permis de conduire provisoire, l'initiative pour la dépénalisation du cannabis permettra aux consommateurs de s'en fumer un au bistrot, ou dans la rue... Vous vous imaginez dans votre pizzeria préférée en train d'engloutir votre Calzone pendant que les voisins de tablée se roulent des pétards ? Je conseille à tout le monde d'aller en Hollande pour voir ce que ça fait...

Tiens, la Hollande, souvent reprise comme exemple par les initiants de cette "loi" angélique, parlons-en de la Hollande !
Ce pays compte actuellement environ 700 coffee-shops (bars à fumette pour les non-initiés). Les 106 maires hollandais sont en train de mettre sur pied un plan qui fermera ces établissements, pour des raisons évidentes de santé publique et de sécurité. Il faut dire que la consommation de cannabis est tolérée depuis 1978 et pas autorisée comme on veut nous le faire croire.D'autre part, les villes du sud de la Hollande ferment systématiquement les établissements vendant du cannabis à cause des nuisances générées par le tourisme de la drogue. Je n'invente rien... Un article y était consacré vendredi dans votre Tribune de Genève.

D'ailleurs, la dernière trouvailles des tenanciers de ces coffee est de demander à l'état de pouvoir cultiver eux-mêmes l'herbe qu'ils vendent, ceci afin de juguler le marché noir. Comme quoi, 30 ans après, le marché noir existe toujours car le combat aujourd'hui n'est pas de pouvoir vendre du cannabis, mais de proposer celui qui est le plus chargé en THC. Les doses étant tellement fortes aujourd'hui, que nous pouvons considérer cette drogue comme étant dure et plus douce ! Et ne me parlez pas de l'alcool ! 1 verre de vin, je peux conduire, j'ai toutes mes facultés et je ne souffre d'aucun manque neuronal quelconque. 1 bouffée sur un pétard et vous êtes bons pour ramener ma carcasse à la maison ! Et croyez-moi, je ne suis pas petit....

Alors l'angélisme, ça suffit ! Marre d'entendre dire que c'est une politique "responsable" ! C'est irresponsable et incohérent au vu de nos combats quotidiens pour notre santé et celle de nos enfants.

Vous voulez fumer du cannabis ? Libre à vous mais chez vous et sans vous montrer aux yeux de tous et influencer la jeunesse en montrant comme c'est coooool de fumer un bédo et de planer avec mes potos en refaisant le monde toute la nuit...

Notre pauvre pays ne mérite pas qu'on le considère comme un havre de paix pour les toxicomanes (et oui, vous êtes des toxicos, c'est la vie...). Je vous invite donc à voter NON à l'initiative pour la dépénalisation du cannabis le 30 novembre !

Bien à vous

Mirko